Quand l'intelligence émotionnelle vient à manquer

La colère

Un individu agressif témoigne en général d’un défaut de perception : il pose comme postulat que les autres sont hostiles ou menaçants. Dès qu’il perçoit une menace, il passe à l’acte sans réfléchir. Or plus il se comporte ainsi, plus l’agressivité devient pour lui automatique. Son répertoire de réactions alternatives – la politesse, l’humour – s’appauvrit. Son intelligence émotionnelle se limite à son agressivité.

La colère est presque toujours une réaction secondaire. Derrière elle se cache de la peur, de la jalousie, une vexation… Nous avons toujours le choix de réagir à une émotion ; et plus nous en connaissons, plus nous en pratiquons, plus notre vie s’enrichit… et moins la colère s’invite !

Les troubles alimentaires

Dans un autre registre, les troubles alimentaires sont souvent liés à des carences émotionnelles : certains obèses sont incapables de faire la différence entre un sentiment de frayeur, de colère, d’ennui et la faim ! Ce qui les conduit à se suralimenter dès qu’ils sont contrariés. Pour venir à bout de ce désordre affectif, ils se rabattent sur la nourriture…

Les addictions

Chez ceux qui deviennent toxicomanes, l’alcool ou la drogue font en quelque sorte office de médicament dans la mesure où c’est pour eux le seul moyen de calmer leur colère ou leur angoisse. Ne sachant pas gérer leurs émotions autrement, ils concluent ce pacte avec le diable, l’alcool ou la drogue faisant office d’automédication contre les symptômes de l’anxiété.

En conclusion

Il existe un autre mot pour désigner l’intelligence émotionnelle : le caractère. Développer son intelligence émotionnelle, c’est affermir son caractère, garder la maîtrise de soi, se motiver, se gouverner, savoir différer la satisfaction de ses désirs.

Savoir être maître de nous-mêmes pour être justes envers les autres. Pour cela, la volonté doit placer les émotions sous le contrôle de la raison.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires